Cliquer pour accéder à la galerie d’images

 

Mardi 3 octobre 2017 au Café Cult

Soirée “polars romands” avec Marc Voltenauer et Corinne Jaquet

MARC VOLTENAUER

Après l’immense succès rencontré par son premier roman, Le Dragon du Muveran, publié par les éditions Plaisir de Lire (et désormais disponible en version Pocket), Marc Voltenauer viendra dédicacer son deuxième opus fraîchement sorti, Qui a tué Heidi? (éditions Slatkine & Cie).

Né en 1973 à Genève, Marc Voltenauer a étudié la théologie à l’université de Genève. Il a été secrétaire général des Unions Chrétiennes avant de travailler dans les ressources humaines à la Banque Cantonale de Genève, poste qu’il quitte pour faire un tour du monde. Aujourd’hui, il est responsable régional pour les chaînes de pharmacies chez Galenica. Très attaché à sa ville d’origine, Marc a été membre de la Société Genevoise d’Utilité Publique. Passionné par les polars nordiques qui le ramènent à ses racines familiales, il trouve son inspiration dans le pittoresque village montagnard de Gryon, lieu d’origine de son compagnon.

Après le grand succès de son premier roman « Le Dragon du Muveran » Marc est de retour avec un deuxième polar toujours ancré dans le village de Gryon. «Qui a tué Heidi ?», titre de ce deuxième opus, c’est d’abord une bonne intrigue et passablement d’hémoglobine. C’est ensuite une équipe d’enquêteurs attachante, une certaine proximité avec le vécu des Romands, notamment des Vaudois. C’est enfin aussi le village de Gryon, promu personnage à part entière avec ses cafés, sa fontaine et son temple au toit de pierres où poussent quelques herbes folles. Mêlant le réalisme, le pittoresque et l’effroi, ce livre s’inscrit donc dans la même veine que « Le Dragon du Muveran». Il met toutefois davantage l’accent sur l’ambivalence et la part d’ombre qui subsistent en chacun de nous. Quel est le secret des cauchemars et du malaise récurrents qui hantent l’inspecteur Andreas Auer ? On devine qu’il tient à quelque «vérité enfouie», que sa sœur hésite à lui confier. On n’en saura donc rien. Du moins pour cette fois. L’auteur conserve soigneusement en réserve cette révélation pour un prochain livre.

CORINNE JAQUET

La célèbre romancière, journaliste et chroniqueuse genevoise, Corinne Jaquet, présentera notamment la nouvelle version de son ouvrage Meurtres à Genève, histoire vraies (éditions Slatkine & Cie)

Née à Genève en 1959, Corinne Jaquet a conduit des études classiques avant de se lancer dans les Sciences Politiques. Diplômée de l’Institut HEI en 1983, la politologue se tourne alors vers le journalisme. Responsable pendant plusieurs années de la rubrique judiciaire du défunt journal La Suisse, elle y rédige ses premières chroniques d’histoire criminelle. Ce sera « Meurtres à Genève », paru en feuilleton dans le journal avant d’être publié en 1990 (réécrit et publié à nouveau en 2017).

Indépendante depuis 1992, elle fonde, en 1996, le « Journal de Veyrier », un journal communal paraissant six fois par an et dont elle continue à s’occuper à plein temps. Corinne a créé pour un éditeur belge une série de romans policiers se déroulant dans différents quartiers de Genève. Le premier titre est paru en 1997 et fut rapidement suivi par de nombreux autres (9 au total) qui, tous, ont remporté un grand succès auprès du public. Ces neuf titres sont aujourd’hui uniquement gérés par Corinne Jaquet qui en détient tous les droits. Les deux premiers sont désormais commercialisés en format poche sous un label créé par Corinne en 2016: « La Collection du Chien Jaune ».

Aujourd’hui, Corinne prend du recul et travaille sur un récit historique, à mille lieues de ce à quoi elle avait habitué ses lecteurs. De nouvelles routes se tracent. Vers d’autres zones de la Francophonie. L’avenir ? Pour le moment, il sera plus historique que policier. Mais qui sait ?

Présentation par Laurence Bézaguet, journaliste à la Tribune de Genève

La présentation sera suivie par une séance de dédicaces et un apéritif

Rendez-vous au Café Cult, 5 place Jargonnant, Genève

Transports publics : tram 12 arrêt Villereuse, bus 1 et 9 arrêt 31-Décembre
Parking : Villereuse