Prix Robert-Scheimbet

Prix Un Job pour les jeunes

Prix Robert-Scheimbet 2016

En se rappelant que le prix Robert-Scheimbet a été créé pour « distinguer les personnes qui, simplement, modestement, discrètement, ont accompli pendant des années ce qu’elles considéraient comme leur devoir envers elles-mêmes et leur prochain, sans en attendre de...

lire plus

Prix Un Job pour les Jeunes 2016

Le 23 juin 2016, le prix "Un job pour les jeunes" d'une valeur de CHF 3'000.- a été décerné  à l'Association Pacifique pour son projet d'intégration professionnelle intitulé "Jeunes en mer". Cette association, créée à Genève en 2002, a mis sur pied ce programme...

lire plus

Prix Un Job pour les Jeunes 2014

Le prix "Un job pour les jeunes" a été décerné à deux récipiendaires : 1) l’association Au fil des sons, fondée en 2011 par Julia Sallaberry, qui propose des ateliers éducatifs dans la roulotte de l’association afin de sensibiliser les enfants à la création artistique...

lire plus

Prix Robert-Scheimbet 2014

Le prix Robert-Scheimbet à M. Georges Duperrex, actif durant près de 30 ans aux Hôpitaux universitaires de Genève, à Beau-Séjour et aux Trois-Chênes, comme bénévole puis responsable du service des lits qui permet aux patients hospitalisés d’assister aux offices...

lire plus

Prix Un Job pour les Jeunes 2013

Cette année, la SGUP a décerné son prix Un Job pour les Jeunes à l'équipage du Bateau-Lavoir. Le projet du Bateau-Lavoir a toujours eu un caractère social, puisque la restauration de cet antique vaisseau, sur lequel les lavandières effectuaient autrefois leur dur...

lire plus

Prix Robert-Scheimbet 2013

Comme c’est traditionnellement le cas lors de son assemblée générale annuelle, la Société genevoise d’utilité publique (SGUP) a récemment récompensé une association au travers du prix de la SGUP, et une personne méritante, s’étant «illustrée par son dévouement» tout...

lire plus

Prix Un Job pour les Jeunes 2012

La SGUP a décerné cette année son prix à la structure «Action Trois-Chêne pour l’Emploi», qui a participé à l’atelier d’orientation professionnelle organisé au Cycle d’orientation de la Gradelle. «On entend toujours dire que les jeunes ne font rien pour s’intégrer...

lire plus

Prix Robert-Scheimbet 2012

Le prix Robert-Scheimbet est venu récompenser l’extraordinaire dévouement de Mme Irène Verrey, lectrice bénévole de l’Association du Bien des Aveugles depuis plus de 50 ans. La SGUP gère ce fonds, créé par testament par Mme Robert Scheimbet, qui vise à récompenser les...

lire plus

Archives de la SGUP

Pour consulter les activités antérieures de la SGUP, n'hésitez pas à parcourir ses Bulletins, ainsi que les ouvrages la ouvrages la concernant sur notre page dédiées aux publications.

lire plus

Prix Robert-Scheimbet

Le 24 mars 1924, Mme Jules Robert, née Scheimbet, créait par testament un fonds destiné à récompenser les personnes « qui se seront illustrées par un dévouement obscur et prolongé ». Il s’agissait de reconnaître, non pas ces actions d’éclat qui frappent par leur côté héroïque et saisissant et trouvent généralement leur récompense dans la publicité qui leur est faite dans les médias, mais de distinguer les personnes qui, simplement, modestement, discrètement, ont accompli pendant des années ce qu’elles considéraient comme leur devoir envers elles-mêmes et leur prochain, sans en attendre de récompense.

Mme Robert-Scheimbet avait l’intuition qu’après les effroyables massacres de la Grande Guerre et l’hécatombe de la fièvre espagnole, le 20e siècle serait celui de l’individualisme et de l’abandon à l’Etat de toute responsabilité, de toute initiative devant les duretés de la vie en société. Elle avait réalisé que la Société Genevoise d’Utilité Publique s’efforçait de réagir contre cette malheureuse tendance à se décharger sur l’Etat de tâches qui font appel au coeur plus qu’à la raison, au dévouement personnel plus qu’aux règles de l’administration.

Et c’est ainsi que notre Société s’est vue chargée de gérer le fonds créé par Mme Robert-Scheimbet et de remettre aux lauréats désignés par son Comité, en témoignage d’estime et de reconnaissance, la médaille d’argent de la Société Genevoise d’Utilité Publique et une modeste somme d’argent. En accomplissant les dernières volontés de Mme Robert-Scheimbet, la Société Genevoise d’Utilité Publique contribue concrètement à l’encouragement et à la promotion du bénévolat.

Les lauréats

2014 – Georges Duperrex – bénévole puis responsable du service des lits qui permet aux patients hospitalisés d’assister aux offices religieux
2013 – Françoise Spahr – Fondatrice de Des fleurs avant le pain et Plainpalais Accueil
2012 – Irène Verrey – Bénévole durant de longues années à l’Association pour le bien des aveugles et malvoyants 
2010 – Françoise Jacquemet – Bénévole à Cap Loisirs 
2007 – Jeanne Attarian – Emmaüs – Centre Partage – site et Jean Marty – Handisport Genève 
2004 – Alain Dupont – Association Trajets
2000 – Simone Pittard – Vestiaire du Centre social protestant et Anne-Marie Dufresne – Vestiaire de Caritas
1999 – Françoise Naz – Section genevoise de la Fondation pour l’aide aux enfants suisses de l’étranger
1995 – Vladimir Halpérin – Apôtre infatigable de l’enfance
1993 – Révérend-Père Jean-Marie Viénat – Association LE CARÉ
1992 – Lieutenant-colonel Jean-Pierre Vogel – Armée du Salut
1991 – Noël Constant – La Coulou

Prix Un job pour les jeunes

La SGUP a lancé en 2010 un nouveau prix qui est attribué à une association, une fondation ou une institution de droit suisse qui, par son action, aura contribué à favoriser l’intégration des jeunes jusqu’à 25 ans dans la vie professionnelle.

Ce prix de CHF 3’000.- est financé grâce à l’aide d’un généreux donateur qui est sensibilisé par la question de l’insertion des jeunes dans la vie professionnelle. Mille mercis à lui !

Les lauréats

2014 – Les jeunes Choulésiens – promotion du développement des activités et des structures sociales pour les jeunes
et l’association Au fil des sons – ateliers musicaux pour enfants
2013 – L’Equipage – bar-restaurant le Bateau-Lavoir
2012 – Action Trois-Chênes pour l’emploi – permanence pour les demandeurs d’emploi
2011 – La Boîte à boulots – facilite l’accès des jeunes à une première expérience professionnelle